Homestay La maison

« Un petit paradis en pleine nature » c’est ce que m’inspire Homestay la maison.

Lorsque j’ai pu faire la connaissance de Marine, j’ai tout de suite su que c’était bien ici qu’on trouverait l’authenticité que l’on recherché à travers ce voyage.
Nous voilà chez les « Karen », une tribu situé dans le Nord de la Thaïlande, en immersion dans la famille de Dédé et Marine, pour 4 jours.
Dès le premiers contact nous avons découvert une famille remplit de gentillesse et de générosité. On se sens chez eux comme à la maison, ils feront tout pour que votre séjour se passe parfaitement.
Dès notre arrivée nous avons voulu profiter de chaque moment, nous découvrons les lieux au fur et à mesure.

Marine nous expliqua que Dédé devait couper les arbres qui poussaient sur la route, vous vous doutez bien qu’ici ils n’ont pas l’entretien des voies communes comme nous. Ni une ni deux Vince proposa son aide à Dédé, muni d’une machette, les voilà en train de couper les branches, puis les transporta par la suite en scooter un peu plus haut pour les brûler.

Ce fût l’occasion par la suite de choisir la couleur de mon sac, devant moi plusieurs nuances de laine, toutes teintent à la main par Marine et Moumo. Moumo installa l’appareil qui nous servira à préparer la laine pour tisser le sac. Beaucoup plus simple à voir qu’à faire, nous nous sommes prêté au jeu à notre tour.

Le soir venu nous avons pu goûter à leur très bonne cuisine, nous changeant de ce que l’on mange actuellement, surtout en quantité, quand je parlais de générosité, on peut aussi s’en apercevoir dans l’assiette … Mais par contre quel délice !
Après une bonne nuit, bercé entre les chants des coqs au petit matin, nous voilà en forme pour attaquer cette nouvelle journée.

Marine qui travaille certaines matinées, nous laissa entre les bonnes mains de Dédé, nous enfilons nos baskets, Théa en porte bébé, direction la découverte des rizières de leur village.
Devant nous des paysage d’un superbe vert, le silence, on a juste à ouvrir les yeux et admiré ce paysage qui s’offre devant nous. Après avoir marché, grimper, nous arrivons à leur maison située dans les champs, où nous retrouvons MouMo qui y travaille depuis le matin même. A ce moment là je regarde Logan & Théa et je dois avouer qu’on les a pas vu aussi épanouïs depuis le début du voyage qu’à ce moment là. Après avoir nourri les poules avec Moumo, nous partons à la pèche avec Dédé, péché notre repas du soir. Après une bonne heure, de pèche et 10 poissons de péchés, c’était l’heure de rentrer.
Sur la route Dédé s’arrêta à une maison récupérer un scooter pour nous ramener plus vite, Logan ne se fit pas prié pour monté devant Dédé, puis ce fût à mon tour avec Théa en porte bébé, oui oui vous lisez bien, à 4 sur un scooter ! On ne s’imagine pas faire ce genre de chose chez nous, mais ici en Thaïlande c’est tellement commun, et puis c’est bien ça l’aventure ! Puis ce fût au tour de Vince et Moumo d’être ramené.

Après une bonne sieste pour les enfants et Vince, j’ai commencé à apprendre à tisser avec Marine. Les choses sérieuses commencent ! La nuit tomba rapidement, j’ai pu juste commencer car nous avions prévu d’aller nous promener jusqu’au pont du village. Logan parti en scooter avec Dédé c’est avec Marine, Vince et Théa que nous partons marché.
Nous arrivons devant ce fameux pont, vous demandant si nous ne risquions rien en marchant dessus, puis vous voyez des scooters arriver et rouler dessus pendant que vous vous serrez sur le côté pour les laissé passer. Très surprenant au départ une fois que vous avez compris que vous ne risquez rien vous traversez le pont sans problème. Cette belle journée se termina devant un bon repas fait maison afin de bien remplir nos estomacs.
Le lendemain matin, après le petit déjeuner, on est parti chacun à nos occupations, Vince est parti aidé Marine dans le jardin, Logan dessina pour changer, et je pris le relaies de Moumo au tissage.
Ce fût un excellent moment, il faut savoir que Moumo ne parle que Thaï ou Karen, mais malgré la barrière de la langue on s’est comprise, on a même beaucoup rigolé, j’ai vraiment apprécié ce moment. Une fois les manœuvres du tissage bien enregistré, Moumo m’a laissé très confiante, continué le sac.

Le soir même c’était au tour de Vince d’apprendre à cuisiné avec eux. Vince est un passionné de cuisine, c’était donc évident que c’était lui qui ferait le cours de cuisine aidé de Logan. Une bonne heure entre les mains de Dédé et Moumo à découvrir des aliments, des senteurs inconnu.
On peut l’avouer la cuisine Thaï est vraiment délicieuse ! Au menu du cours de cuisine, soupe Coco, Potimarron aux œufs ainsi que d’autres petites spécialitées thaïlandaise.
Pendant le cours de cuisine, nous en profitons pour trinqué ensemble pour ce dernier soir ensemble.
Nous passons une très belle soirée, tous ensemble, nous mangeons, nous rions, nous profitons simplement !

Cette dernière nuit fût assez agité, un orage éclatant pendant la nuit, ce qui nous réveilla, mais au petit matin tout s’était calmé et aucune trace à l’extérieur des grosses pluies qui sont tombées.
Tout se déroula parfaitement, jusqu’au moment où Vince vers 6h30 se retrouva plié en deux dans la salle de bain de douleurs.
Nous avions envisagé l’hypothèse de quoi faire s’il arrivait quoi que ce soit aux enfants mais pas du tout à un de nous. Impossible de savoir ce qu’il a, aucun médecin dans le village, nous devons partir sur Chiang Rai à l’hôpital si besoin. Encore une fois nous avons découvert une famille extraordinaire ! Pendant que je recharge notre carte Sim au cas où nous devrions appeler une ambulance, et notre assurance, Moumo fit un massage au dos et au ventre à Vince avec une crème « miracle » ce fût le surnom que l’on lui donna, car c’est vraiment ce qui s’est passé, Vince fût rapidement soulager, une gène persista mais la grosse douleur fût partie, heureusement.
Pendant qu’il se reposa, le papa de Dédé veilla sur lui, j’ai trouvé cela tellement gentil, nous sommes des « inconnu » finalement et trouver tant de bienveillance, de générosité et de gentillesse nous donne espoirs dans ce monde ….Nous ne remercierons jamais assez Marine, Dédé, Moumo et Papa d’avoir été là pour Vince et d’avoir pris soin de lui. Au final nous ne saurons pas ce que Vince a eut, j’ai continué de le masser avec la crème et toute douleur disparût !
Pendant que Vince se reposa, je prépara les sacs, c’était bientôt le départ. Marine nous gâta avec des crèpes au petit déjeuné. On se prépara et pendant ce temps Logan et Théa trouva une copine de jeux, et je repensa aux personnes avant de partir qui me soutenait que Logan et Théa ne trouveraient pas de camarade de jeux à cause de la langue qui n’est pas la même …
11heure, le taxi arriva et ce fût les au revoirs.

Nous avons été très ému, ce séjours à dépasser nos espérances ! Nous avons trouvé calme et sérénité, nous nous sommes attachés à cette famille.
Alors tout simplement merci, merci pour ce que vous nous avez apporté pendant ses 4 jours, merci d’être vous … Nous reviendrons c’est sur !
Tableu – Merci (en Karen)

Infos pratiques

Pour accéder chez Marine et Dédé, le scooter est le moyen de transport le plus simple. Mais si comme nous, vous êtes pas à l’aise à l’idée de conduire un 2 roues avec des enfants en bas âge, vous pouvez y aller en Grab.

Depuis notre venue la route a été bétonné ce qui facilite grandement l’accès.

Pour plus de renseignement pour les tarifs chez HomeStay, contacter Marine par mail : homestaylamaison@hotmail.com

2 Commentaires

  1. Marine

    Merci pour ce récit et ces mots qui nous font du bien.
    C’est un vrai bonheur d’avoir fait votre rencontre.
    Vous faites belle et bien partie de la famille.
    À bientôt ici ou ailleurs.

    Réponse
  2. Vince

    Que de souvenir.
    Une adresse parfait avec des gens vraiment unique.

    Ma plus belle rencontre de ce Road trip.

    Nous reviendrons avec grand plaisir.

    Réponse

Laissez-nous un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos


Vidéos Youtube

Rejoignez-nous sur Instagram